Vous êtes ici

FO - SES STRUCTURES.pdf-html.html

FO - SES STRUCTURES.pdf-html.html

background image

 
 

   

 

Ses structures 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Victor GRIFFUELHES 
1895-1909 

Léon JOUHAUX 
1909-1948 

Robert BOTHEREAU 

1848-1963 

André BERGERON 

1963-1989 

2004, UN CONGRES POUR CONTINUER ! 

Après quinze années passées en tant de secrétaire général 
de 

FORCE  OUVRIERE

,  Marc  BLONDEL  a  laissé  la  place  à 

Jean-Claude  MAILLY.  Fort  de  la  confiance  de  toute 
l’organisation, il entend bien accroître encore l’audience de 

FORCE OUVRIERE

Jean-Claude  MAILLY  a  été  élu  secrétaire  général  de 

FORCE  OUVRIERE

  par  le  Comité  Confédéral  National 

(CCN)  avec  94  %  des  voix.  Né  en  1953  à  Béthune,  le 
nouveau secrétaire général est fils et petit-fils de militant 

FORCE OUVRIERE

«Avenir  de  l’assurance  maladie,  comme  de  la  négociation 
collective, salaires, emploi, chômage et désindustrialisation 
font  partie  des  préoccupations  premières»,  a-t-il  affirmé 
après

 son élection. 

 

Prix Nobel de la Paix 
Président Fondateur de 

FORCE OUVRIERE 

«Si l’homme veut être une 
personnalité libre, les 
organisations qu’il constitue 
doivent elles aussi être des 
organisations libres.» 

Marc BLONDEL 

1989-2004 

Jean-Claude MAILLY 

 

FO - SES STRUCTURES.pdf-html.html

background image

 
 

   

 

Ses structures 

 

L’actualité  du  jour,  des  documents  de  référence  dans  les 
domaines  pratiques,  juridiques  ou  internationaux,  les 
communiqués  officiels  de 

FO

  et  les  éditoriaux  de  son 

secrétaire  général  sont  en  ligne  dès  leur  parution  et 
conservés en archive pour être rappelés à tout moment. 

Douze rubriques pour vous informer, pour vous aider, comme 
la  rubrique  “feuille  de  paye”  ou  une  boîte  à  outils  dans 
laquelle vous trouverez des tracts, affiches, logos. 

Une  présentation  simple  et  efficace  pour  une  masse  de 
données  en  constant  accroissement.  Ces  données  sont 
aisément  consultables  grâce  à  un  moteur  de  recherche  qui 
permet de trouver l’information, le dossier dont on a besoin 
pour  mieux  comprendre  les  événements  économiques, 
sociaux, en France et dans le Monde 

 

 

 

 

 

www.force-ouvriere.fr

 

FO - SES STRUCTURES.pdf-html.html

background image

 
 

   

 

Ses structures 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alphonse MERRHEIM 
        (1904-1923) 

   Léon CHEVALME 
(1923-1942, 1944-1946, 
           1948-1952) 

 George DELAMARRE 
(1944-1947, 1952-1964) 

Antoine LAVAL 

(1964-1973) 

Bernard MOURGUES 

(1973-1982) 

Michel HUC 

(1982-2004) 

Frédéric HOMEZ 

(depuis 2004) 

FO - SES STRUCTURES.pdf-html.html

background image

 
 

   

 

Ses structures 

Le champ de la Fédération regroupe 2,5 millions de salariés, répartis en 7 grands secteurs industriels. 

 

•  Métallurgie : 1 800 000 salariés (54 000 établissements)  

•  Industries et commerces de la récupération  

•  Services de l’automobile  

•  Bijouterie, joaillerie, orfèvrerie, cadeau  

•  Machinisme agricole, de travaux publics, de bâtiment  

•  Matériel aéraulique, thermique et frigorifique  

•  Experts automobiles  

Trois niveaux de négociation : 

 

•  7  accords  de  branches  négociés  au  niveau  national.  Ils  s’appliquent  à  toutes  les  entreprises  adhérentes  à 

l’UIMM 

•  79  conventions  collectives  territoriales  de  la  métallurgie  négociées  au  niveau  territorial,  le  plus  souvent 

départemental. 

Nombre de conventions signées :   66 par 

FO

  

 

38 par la CFDT 

 

62 par CFE-CGC  

9 par la CGT 

 

49 par CFTC 

•  Les négociations d’entreprises viennent compléter le dispositif. 

Quand le compromis le permet, des accords sont signés entre les employeurs et les délégués syndicaux des 
différentes organisations représentatives des salariés. 

 

FO - SES STRUCTURES.pdf-html.html

background image

 
 

   

 

Ses structures 

 

 

 

«Nos  anciens  se  sont  battus  pour  être  dans  les 
structures  européennes  et,  pour  certaines,  nous 
comptons  parmi  les  membres  fondateurs.  Nos  anciens 
ont aussi construits nos différents systèmes paritaires 
afin d’obtenir des garanties en fonction de l’évolution de 
la société qui est, rappelons-le, en perpétuel mouvement.  

Nous  nous  devons  de  faire  de  même  par  la  pratique 
contractuelle et conventionnelle qui est chère à 

FORCE 

OUVRIERE

.  Nous  devons  continuer  à  revendiquer,  à 

négocier et, surtout, à contracter.» 

 

 

 

 

 

 

www.fo-metaux.com

 

Frédéric HOMEZ 

Secrétaire Général