Vous êtes ici

La co-entreprise Dassault Reliance Aerospace désormais "effective", selon Eric Trappier

IndustrieDassault Aviation a profité de sa participation au salon Aero India 2017 pour préparer le lancement de sa nouvelle co-entreprise avec l'Indien Reliance [Lire notre synthèse du 4 octobre 2016]. Eric Trappier, Président de la joint-venture Dassault Reliance Aerospace, a indiqué que cette collaboration était désormais "effective" (Dassault ayant touché un acompte), et que le premier avion "doit être livré dès 2019". "Nous sommes en train de faire les plans de l'usine [basée à Nagpur, ndlr], il va falloir la construire, former le personnel" aux différentes chaînes de fabrication, a indiqué Eric Trappier. Rajesh Dhingra, à la tête de Reliance Defence, indique de son côté qu'"un premier groupe d'ingénieurs et de techniciens ira en France au prochain trimestre, en vue de se former pendant trois mois". La joint-venture, "une fois sur les rails, d'ici quatre à cinq ans, pourrait embaucher 700 personnes". Et même plus, si les nouvelles commandes affluent: "après ce très gros travail, nous espérons poursuivre sur notre lancée avec des contrats complémentaires", détaille Eric Trappier, visant les futurs besoins de l'armée de l'air indienne (90 avions) et de la marine (57 appareils).