Vous êtes ici

Air-France-KLM : "nous devons reprendre l'offensive" explique Jean-Marc Janaillac

Aviation commercialeAlors qu'Air-France-KLM annonce un bénéfice d'exploitation supérieur à un milliard d'euros en 2016, Jean-Marc Janaillac, PDG du groupe, annonce devoir "reprendre l'offensive". "Ces résultats sont effectivement satisfaisants mais ils restent inférieurs à ceux de nos concurrents et ne suffisent pas à assurer le cash-flow nécessaire pour financer les investissements que nous avons à faire dans le futur" détaille-t-il. "Effectivement il y a eu des efforts, mais nos résultats sont très largement dus à la baisse du prix du pétrole et cela ne fait que conforter notre conviction que le statu quo n'est pas une option et que nous avons, en particulier chez Air France, à trouver les moyens d'une croissance plus forte et plus rentable", déclare Jean-Marc Janaillac. Pour cela, la compagnie mise gros sur la création de sa filiale low-cost Boost. "C'est un bon projet pour Air France et tous ses personnels", martèle-t-il en réponse aux critiques des syndicats, avant d'annoncer le recrutement de 200 pilotes et 1 000 hôtesses et stewards.