Vous êtes ici

Indemnisation en cas de retard : moins de 10% des passagers concernés entament une procédure

Aviation commercialePlusieurs sociétés se positionnent sur le marché de l'indemnisation partielle ou totale de son billet d'avion en cas de retard ou d'annulation de vol. Les compagnies aériennes sont en effet tenues d'indemniser les passagers en cas de retards supérieurs à 3 heures ou de surbooking. Or, selon l'une de ces sociétés, AirHelp, moins de 10% des passagers français concernés ont obtenu une indemnisation l'an dernier et au total, le préjudice s'élèverait à 76 millions d'euros (dus par les compagnies aériennes) et il devrait dépasser les 80 millions cette année. Or, une telle indemnisation est rétroactive durant 5 ans. Les sociétés intervenant pour le compte du passager se rémunèrent en prélevant quelque 20 ou 25% de la somme obtenue auprès de la compagnie.